Le pouvoir de l’espoir

Le pouvoir de l’espoir

Chères mamans du projet 40 heures,

En ce début d’année, nous tenons à vous remercier pour vos prières au cours de l’année qui vient de s’écouler et vous encourager à continuer à prier et à travailler pour les vocations.

C’est avec une immense gratitude que nous voyons que notre famille religieuse du Verbe Incarné continue d’être bénie par des vocations. A l’heure actuelle, l’Institut du Verbe Incarné a 112 novices. En 2021, 80 ont fait leurs premiers vœux ; il y a eu 26 nouveaux prêtres ; 22 ont prononcé leurs vœux définitifs. Pour la plupart ont été ordonnés diacres. L’Institut des Sœurs Servantes du Seigneur compte aujourd’hui 119 novices, dont 102 ont fait leurs premiers vœux et 43 sœurs servantes ont prononcé leurs vœux définitifs au cours de l’année 2021.

Dans le document « De nouvelles vocations pour une nouvelle Europe », nous lisons : « L’espérance est le secret de la vie chrétienne et le souffle absolument nécessaire pour la mission de l’Église et, en particulier, pour la pastorale des vocations (…). Il faut donc la régénérer chez les prêtres, les éducateurs, les familles chrétiennes, les familles religieuses, dans les instituts séculiers ; en somme chez tous ceux qui doivent servir la vie aux côtés des nouvelles générations ».

Fort de cette espérance… nous nous tournons vers vous, parents, appelés par Dieu à coopérer à sa volonté de transmettre la vie, et à vous éducateurs, enseignants, catéchistes et animateurs, appelés par Dieu à collaborer de diverses manières à son projet d’éduquer pour la vie. Nous voudrions vous dire combien l’Eglise apprécie votre vocation et combien elle compte sur elle pour encourager la vocation de vos enfants et une véritable culture des vocations »

Sûrement fondés sur cette même espérance, nous pouvons aussi nous adresser à vous, mères des 40 heures, appelées à prier et à offrir des sacrifices pour l’accroissement, la persévérance et la sainteté des vocations sacerdotales et consacrées. Combien il est important d’accomplir le commandement de notre Seigneur : « Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson. » (Mt 9,38) Combien sont importantes vos prières pour la force des prêtres, des missionnaires et de toutes les âmes consacrées, qui aspirent par leur dévouement quotidien à Dieu, à se consacrer au salut des âmes.

Chères mamans, avec une grande confiance dans l’enseignement de Jésus-Christ qui nous dit : « si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. » (Mt 18,19), continuons unis, depuis plus de 70 pays, à prier pour les prêtres et les religieux. Que Dieu continue de bénir l’Église avec des vocations abondantes et saintes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.